Photo: Olimpia Davies, photographe de talent pour SOSCuisine

Olimpia Davies, photographe, artiste et « foodie »

29 juin, 2021

Vous avez été nombreux à nous demander d’en apprendre plus sur l’équipe de SOSCuisine. Derrière le site, les recettes, l’infolettre et les services professionnels, il y a une multitude de talents et d’expertise pour vous inspirer et vous aider à mieux manger. Cette semaine, nous vous présentons Olimpia Davies, l’une de nos talentueuses photographes.


Comment es-tu devenue photographe ?

À la base, j’ai fait mes études en chimie, en Pologne, dont je suis originaire.  J’ai par la suite déménagé au Royaume-Uni et j’y ai trouvé mon job de rêve : un poste de chimiste dans un grand laboratoire, en Angleterre.

En 2010, je suis tombée enceinte et tout a changé ! Quand j’ai eu ma fille, j’ai réalisé que je ne voulais pas retourner à mon emploi au laboratoire. Je ne voulais pas manquer ces moments privilégiés avec mon enfant. Il me fallait donc trouver une occupation qui me convenait et que je pouvais faire à la maison, avec mon bébé. C’est mon mari qui m’a suggéré de lancer un blogue culinaire. Après tout, j’avais toujours aimé cuisiner et j’avais déjà du talent pour le stylisme. Au départ, j’étais assez intimidée ! Il fallait écrire, oui, mais il me fallait surtout apprendre à réaliser de magnifiques photos. Je n’avais jamais fait quelque chose du genre auparavant. Malgré tout, je me suis lancée : je me suis procuré un bon appareil-photo, puis j’ai mis six mois à tout apprendre et étudier la photographie par moi-même. J’ai découvert que j’avais un bon œil et que j’avais du talent. Je me suis aussi découvert un intérêt pour Photoshop et les techniques pour sublimer les photos. Les commentaires positifs sur mon blogue se sont multipliés et à la longue, j’ai commencé à faire des photos pour des magazines.

En 2016, j’ai remporté le Pink Lady Food Photographer, ma première compétition de photographie culinaire ! Ça m’a donné confiance en moi et ça m’a confirmé que j’étais à ma place. Avec le temps, j’ai laissé de côté mon blogue et je me suis concentrée sur la photographie pour différentes publications et différentes entreprises.

Comment ta collaboration avec SOSCuisine a-t-elle commencé ?

Il y a environ six ans, une amie photographe m’a contactée pour me proposer un mandat avec SOSCuisine. Si je me souviens bien, c’était pour une recette avec de la viande, et mon amie ne faisait que de la photographie de cuisine végétarienne.  Elle m’a donc recommandée et j’ai découvert SOSCuisine à travers ce premier mandat.  Ça a commencé comme ça et depuis, je suis là quand l’équipe a besoin de moi.

Quelles sont tes tâches en tant que photographe pour SOSCuisine ?

Tout d’abord, Cinzia m’envoie la recette. Juste en la lisant, je suis capable de la visualiser et de l’imaginer en photo. Ensuite, je dois faire mes courses et préparer le plat. Personnellement, je préfère suivre la recette point par point et ne pas la changer. Certains photographes vont adapter les recettes pour modifier l’apparence du plat, mais personnellement, je préfère rester fidèle à la recette initiale. D’ailleurs, SOSCuisine me donne toujours beaucoup de liberté quant au stylisme du plat. C’est une étape très créative. Ensuite, je prends mes photos et à la toute fin, je goûte ! J’ai découvert de très bonnes recettes en travaillant avec SOSCuisine. En plus, le fait que les recettes soient simples, avec des ingrédients communs qu’on trouve dans un supermarché, ça facilite beaucoup mon travail !

Quel est ton plus grand défi en tant que photographe chez SOSCuisine et dans ton travail en général ?

Je dirais que c’est la différence des saisons. Comme je collabore avec des entreprises à travers le monde, il peut arriver que des aliments qui sont disponibles au Canada ou en France ne le soient pas chez moi, en Angleterre. Je dois donc être créative et trouver une façon différente de bien représenter la recette. Ce n’est pas un grand problème, car je carbure aux défis ! La contrainte me rend encore plus créative.

Olimpia et la cuisine

Si j’étais un aliment, je serais… ça dépend de la saison (rires) en été, je serais un ananas : pleine de saveur, pleine de couleurs, avec une coiffure extravagante !

Ma spécialité culinaire, c’est… la cuisine végétarienne. J’aime le défi créatif qui vient avec.

Je ne goûterais jamais… un tartare de bœuf. Vous savez, avec l’œuf cru au centre ? Ça ne m’inspire pas du tout ! Peut-être parce que j’ai été végétarienne pendant des années.

Ma recette préférée de SOSCuisine est… le sauté de tofu et légumes à l’orange

Sauté de tofu et légumes à l’orange

Pour admirer le travail d’Olimpia, visitez le site Artisan Food Photography

The following two tabs change content below.

Auteur

Emilie Zaoré

Emilie Zaoré

Gestionnaire des réseaux sociaux à SOSCuisine.com

Diplômée de l’UQAM et de l’Université de Montréal, Émilie est pigiste en communication depuis 2012. « Foodie » et passionnée par les nouvelles technologies, elle reste à l’affût des tendances et aime partager de l’information fascinante sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des témoins (cookies) pour offrir la meilleure expérience utilisateur et assurer une bonne performance, la communication avec les réseaux sociaux ou l'affichage de publicités. En cliquant sur «ACCEPTER», vous consentez à l'utilisation des témoins conformément à notre politique de confidentialité.

Notre infolettre hebdomadaire inclut :

  • Votre nouveau menu
  • Recettes, conseils nutrition et alimentation
  • Occasionnellement, des promotions sur les produits et services de SOSCuisine et de certains partenaires de confiance
  • Occasionnellement, des invitations à aider la recherche universitaire en répondant à des sondages ou études
  • Votre adresse email ne sera jamais transmise à des tiers et vous pourrez retirer votre consentement à tout moment.
SOSCuisine, 3470 Stanley, bureau 1605, Montréal, QC, H3A 1R9, Canada.